Le marché de Tsukiji

Publié le par Julie W.

C’est écrit dans tous les guides sur le Japon : pour visiter le plus grand marché aux poissons du Japon (et certainement du monde) il faut être sur les lieux avant 9 heures du mat, lorsque « le cœur » de Tokyo bat son plein.
Nous avons donc mis le réveil à 5h00 du mat samedi dernier. Dur dur…surtout quand on se dit que l’on va aller visiter un marché de poissons ! J’ai un peu hésité à rester sous les draps, je me disais surtout qu’il fallait avoir l’estomac bien accroché pour voir (et sentir !) du poisson à une heure aussi matinale ! Enfin je ne regrette pas de mettre forcée un peu…
Le marché de poissons Tsukiji (築地市場 Tsukiji shijō) se situe à 20 minutes en métro de notre appartement, à l’est du quartier de Ginza (銀座), non loin de l’embouchure de la rivière Sumida (plan). Il s’étend sur 22 hectares. Tous les jours plus de 2000 tonnes de poissons et crustacés y transitent et environ 60 000 employés (grossistes, comptables, distributeurs…) travaillent dans ce gigantesque hangar !

La première chose qui impressionne lorsque l’on entre dans le marché c’est l’incroyable frénésie qui y règne. Les coursiers font des allées et venues à bord de leurs étranges camionettes-scooters (certains transportent des caisses de poissons, d’autres des cagettes vides en polystyrène, d’autres des blocs de glace…), des tractopelles déplacent d’énormes thons congelés et les touristes, comme nous, essaient de ne pas déranger…
La deuxième chose qui est assez troublante c’est que ça ne sent pas le poisson. C’est peut être parce qu’il est frais.

Nous avons déambulé dans ce gigantesque et fascinant marché en passant devant les ateliers de découpe de thons (les thons frais sont découpés avec un long couteau nommé Oroshi hocho (おろし包丁) et les thons congelés à la scie électrique), les bacs remplis de poissons qui gigotent, et de poissons qui ne gigotent plus du tout.
Nous n’avons malheureusement pas pu assister à la vente aux enchères de thons qui est interdite aux touristes depuis mai 2005.
En sortant du marché nous avons remarqué de nombreux petits restaurants où les japonais font la queue dès l’aube pour y déguster les sushis et sachimis les plus frais de Tokyo.




Retour  à l'apart en métro : Comment ça on pue le poisson??

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Petite Neige 29/01/2007 09:34

Le marché aux poissons !! Je me souviens y être allé il y a deux ou trois ans. C'était interressant mais il faut se lever très tôt et, quand même, avoir l'estomac bien accroché. Je crois que je n'avais plus très faim pour le petit déjeuner.. ^^


Bonne continuation

FX 28/08/2006 13:16

Et en plus c'est "Envoyé Spécial", Félicitations pour le réveil et pour l'article et les photos. Bises

Manuela 15/08/2006 11:45

Zut, j'ai raté ça!!!
On se motive l'été prochain?
Bise.

Rem 13/08/2006 16:50

Impec ce blog !!!j'ai hate de vous voir.a+

Delf 10/08/2006 01:08

C'est vrai que ça me donnerait presque envie de manger du poisson. Oui je dis presque et c'est déjà un bon début. Faut dire que les 2 poissons rouges avec des yeux enooormes me terrorisent carrément. Moi qui ne respire plus dés que je passe devant un poissonnier! On m'aurait menti? Un marché au poisson qui ne sent pas le poisson? MMMhhhmmm (moue sceptique)
En tout cas trop cool ce blog et super commentaires! Je ferais juste une petite réclamation: Serait il possible de vous voir aussi en photo? Parceque qu'est ce qui nous prouve que vous êtes pas deux gros mythos. ehehehe! Bon allez, il est 1h05 du matin (heure locale en pays grenoblois) et je sens qu'il est temps que je dorme. Vous saviez qu'en période de rédaction un thésard dort en moyenne 7h? A priori je dors beaucoup moins que ça. Comment font les autres??? Enfin bon, vous êtes passé par la.
Gros bisous toujours baveux
DD