La ratatouille du week-end…

Publié le par Julie W.

…me coûte environ 1700 yens (soit plus de 10 euros) ! Trois tomates, quatre courgettes, six petites aubergines, deux poivrons, un oignon…et encore j’ai la chance d’avoir trouvé une petite épicerie dans notre quartier où les fruits et légumes sont moins chers que dans les supermarchés ou superettes. Au Japon (peut-être aussi particulièrement à Tokyo) le prix des fruits et légumes peut atteindre des sommets !

vitrine_fruits_TokyoVous pouvez voir sur cette photo la vitrine d’un magasin de fruits (de luxe). On est très loin des étales de fruits et légumes du « petit arabe » de la Place Saint Bruno ! Ici les fruits s’achètent à l’unité et non au kilo. En même temps, ça ferait un peu peur de voir les tomates à 10-15 euros le kilo…Dans ces magasins, les fruits sont souvent achetés pour être offerts. En France on ne reçoit plus notre orange à Noël mais au Japon on peut toujours offrir un melon pour la fête des mères ! Mais bon il faut être riche : le melon (qui repose sur de la soie dans sa petite boite, cf. photo ci-dessous) coûte 5 250 yens (soit plus de 35 euros…et encore ce n’est pas le plus cher, j’en ai vu à plus de 10 000 yens !), le panier de fruits 21 000 yens (140 euros !), la pastèque à 10 500 yens…un seul fruit n’est pas vendu trop cher c’est la banane, puisqu’elle est forcément importée ; on la trouve par exemple à 50 yens dans la superette de l’Université.

paniers_fruits_prixLes épiceries sont rares et je n’ai encore jamais vu de marchés (excepté Tsukiji). Une autre déception : les cerises. Les cerisiers si nombreux (et si beaux au printemps) ne font pas de cerises...

Sinon, vous savez comment se nomme la poire ici ? « La France » - ラ フランス- tout simplement ! c’est aussi du coup le nom d’un alcool fort. On peut donc dire ici que l’on veut manger (ou boire) la France. La poire japonaise - nashi 梨 - est une poire-pomme (forme de la pomme avec la peau de la poire et une chair croquante mais juteuse avec le goût de la poire).

La taille des légumes surprend aussi au début…ils sont souvent tout petits, tout mignons (en tout cas ceux de mon épicière, qui, au passage, s'évertue tous les week-end à m'apprendre les noms des fruits et légumes que j'achète).

petits-légumesépicerie









Thomas, on t’attend avec impatience, on compte sur toi pour nous faire un potager sur le balcon…

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OdAl 07/09/2006 18:41

Et les confitures au Japon, comment sont elles!
Odile est en pleine période de confiture; figues,mirabelles,mures, et bientôt la gelée de coings.
On pense à toi au petit déj.
OdAl

Julie 05/09/2006 14:54

Par chez moi (Ouest de Tokyo) c'est aussi hors de prix (pommes, tomates, mini poivrons et pêches sont des produits de luxe !), et en plus les rayons Fruits et Legumes sont minuscules... Mieux vaut pas cuisiner à la française trop souvent du coup... Bon après y'a des avantages aussi, on a quand même du super bon poisson ici !!!

tom (le frÚre) 04/09/2006 18:09

Et c'est une bonne idée le jardin sur le balcon, vue les prix des légumes, j'peux lancer une start-up FFVB "fresh french vegetable in the balcony"... par contre il va me falloir 100 kilo de terreau pour commencer...

yvon 04/09/2006 08:59

A la demande de Julie, je dévoile le sens de la formule cachée dans le post un peu plus haut: c'est un vrille langue (vous savez : tout chasseur sachant chasser etc...) trouvé sur internet (site : commecadujapon.com qu'on remercie au passage)
allons-y :
prononciation : SuMoMo Mo Momo Mo Momo No UChi Momo Mo SuMoMo MoMoMo No UChi
sens :Les prunes, tout comme les pêches, sont de la famille des “pêches”, les pêches, tout comme les prunes, sont de la famille des pêches.
On a le droit de s'entraîner pour briller en société en vue d'un prochain voyage au Japon.

bertranD 03/09/2006 18:10

et à cette belle recette j'ajoute un énorme poivron rouge que l'on voit sur la photo satelitte de droite au milieu du continent latino américain !
;-))

Julie W. 04/09/2006 01:42

J'ai oublié de préciser quelque chose. Bien que les fruits soient plus chers q'en France, ils sont délicieux, juteux et jamais abimés! D'ailleurs je me demande comment ils font : sur les étales les fruits font tous exactement la même dimension, pas un plus petit, pas un plus gros! Ils doivent jeter la moitié de la production...