Le mot de la semaine - karoshi (過労死)

Publié le par Julie W.

Au Japon il existe un mot pour désigner la mort par surmenage au travail, karoshi, maladie professionnelle reconnue depuis 1970 ! Ce mot (littéralement « mort par surtravail ») désigne la mort subite de cadres ou d'employés de bureau par arrêt cardiaque suite à une charge de travail ou à un stress trop important. Entre avril 2005 et mars 2006, 157 décès dus au karoshi ont été recensés principalement par suicide ou crise cardiaque. 173 autres personnes sont tombées gravement malades. Le total de 330 (+12,2% par rapport aux 12 mois précédents) est un record (Nouvelle Vie Ouvrière, 9 juin 2006). Et en effet au Japon on est loin des 35 heures, le code du travail fixe la durée hebdomadaire maximum du travail à 40 heures. Mais en réalité, un salarié sur quatre âgé de 30 à 40 ans, la tranche d'âge qui travaille le plus, fait plus de 60 heures par semaine. Et ce pas forcément payées : l’an dernier 170.000 salariés ont effectué l'équivalent en temps de travail de 23 milliards de yen (152 millions d'euros) sans toucher un seul yen (source).

Un autre petit mot qui ne trouve pas de traduction en français gakurekibyo. Il désigne la « maladie du diplôme » des jeunes Japonais qui travaillent de façon extrême dans le but d'obtenir leur diplôme (source).

Tout ça pour dire qu'en ce moment je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire des articles ;)

Photo : Rémy F.

Publié dans Le mot de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maxime 23/02/2009 22:28

Bonjour, je suis étudiant en psychologie et nous étudions le problème du karôshi à la faculté. Je constate que ce phénomène est un fait de société Japonaise mais je penses qu'il n'est pas bon de tout jeter sur les Japonais. Ce problème est aussi présent en France et en Europe. D'un point de vu psychologique, il me semble qu'il y a un lien avec la nevrose obsessionnelle et la nevrose de contrainte.
J'ai aussi remarqué que le mot patron (chef) est le même que pére, ce qui peut renvoyer au concepte de "l'homme au rat" interprèté par Freud et Lacan.

Si cela vous intéresse, il existe un moteur de recherche spécialisé dans la psychologie pour les psychologue et les gens ayant besoins d'en savoir plus sur la psychologie :

http://psycho.niloo.fr

Je vous remercie de l'attention que vous avez portés à ce message et je vous souhaite à tous de réussir dans vos projets.

Maxime

neuneu 28/09/2008 20:33

Euuuh, ces 2 dernières années en France, les médias parlent d'une vague de suicides sur les lieux de travail dans de grandes entreprises comme IBM, Renault, EDF etc!

Les suicides sont comptés comme faisant parti du karôshi au Japon!

Donc le karôshi existe en France aussi!

Et d'après des spécialistes, les médecins du travail ont commencé à répertorier des cas de suicide au travail il y a presque 20 ans! Simplement, on en parlait pas avant, comme pour le suicide en général.

J'ajouterais que si le taux de suicide au Japon est de 30 000 par an, il est officiellement de 12 000 /an en France!

Ce qui n'est pas si éloigné du nombre de suicides au Japon étant donné qu'ils sont deux fois plus nombreux 12 000 x 2 = 24 000

Et c'est si les chiffres français sont fiables, il n'est pas dit que tous le ssuicides osienty comptabilisés.
Et tous les ans il y aurait entre 150 000 à 180 000 tentatives de suicides. (en France) Le taux français est TRES élevé pour un pays développé! nous n'avons pas de leçons à donner aux japonais, étant donné que NOS taux de suicide en France étaient PLUS ÉLEVÉS que les taux Japonais jusqu'en 2000!

Voila la source si vous ne me croyez pas: http://www.nippon.fr/articles_fr/suicides.html

Manifestement, il ne fait pas si bon vivre que ça en France, et le Japon de la bulle économique ne devait pas être si invivable que ça!

val 11/02/2008 06:14

Bonjour, je suis au Japon depuis le mois de septembre et je ne savais pas cela. Merci pour l'info et si ca t'interesse, tu peux aussi jeter un oeil sur mon blog qui presente des peintures de Tokyo, Kyoto, Okinawa et Yokohama ou je vais faire une expo a partir du 15 fevrier a l'institut franco-japonais. Mata ne ! Val, www.ryoko.online.fr

Delf 07/12/2006 08:44

Bulletin spécial:
Cas de karashi potentiel détecté a Grenoble. L'absence de vacances serait à l'origine de ce cas. En revanche, ce meme cas, ne semblait pas soufrir de gakurekibyo. Le cas en question aurait déclaré un jour attendre le retour d'un certain Oliviousan et d'une certaine juliesan pour soutenir son hypothétique thèse. Son corps n'a pas été retrouvé à ce jour. Selon le rapport de police, la fugue vers un autre pays n'est pas exclue.

TÎma 03/12/2006 00:06

C'est le fait que tu aies parlé de crises cardiaques qui me paraissait bizarre... passque j'avais pas entendu ça à propos du burn-out... Par contre, si c'est le suicide, on peut dire effectivement que c'est comme le burn-out dans d'autres pays, mais avec une issue plus souvent fatale au Japon pour pleins de raisons je suppose...

Moi depuis quelques temps, je ne fais plus de Latex et j'écris de la main gauche passque j'ai vu que les personnes ayant des tendances "perfectionnistes" étaient des cibles privilégiées pour le burn-out :):)