D'Aoyama à Shibuya

Publié le par Julie W.

Dimanche dernier, promenade dans un quartier de Tokyo pas encore exploré : Aoyama. Le but premier était de profiter des derniers jours de soldes. Je commence ma promenade sur la grande avenue qui descend jusqu’à Omotesando, le quartier de la mode. 9h00, la rue est déserte, tout est fermé. J’abandonne donc rapidement l’avenue pour m’engouffrer dans les ruelles parallèles. Je ne regrette pas. A Tokyo, les petites rues regorgent de trésors. Je découvre tout d’abord un bâtiment en béton brut sur lequel un œuf s’apprête à perdre l’équilibre et dévaler un étroit escalier en colimaçon.
En continuant mon chemin, j’entre dans le cimetière d’Aoyama. Les  chats sont les gardiens des lieus.
Après avoir traversé le cimetière, les ruelles ont des allures plus chics parsemées de magasins de fringues branchées. Aucun prix indiqué dans les vitrines, mauvais signe. Devant un magasin (qui ressemble plutôt à un musée ; un pull tout les dix mètres) des jeunes, principalement des mecs, habillés à l’identique (jeans baggy, baskets colorées et casquette ou capuche) attendent patiemment l’ouverture. Il est 10h15, le magasin n’ouvre qu’à 11h. Toujours aucun prix visible !
Puis je tombe nez à nez avec le bâtiment Prada, magnifique, une ruche en verre bleu-vert. Malheureusement, le magasin n’étant pas encore ouvert, je ne peux qu’admirer l’architecture intérieure à travers les hublot-loupes. Ce bâtiment a été construit récemment (2003) par Jacques Herzog et Pierre de Meuron, auteurs, entre autres, du musée Tate Modern à Londres et du stade national de Pékin en forme de nid d’oiseau qui acceuillera les jeux olympiques de 2008. En face du Prada, le magasin Cartier me fait penser à un immense orgue d’église.
Je suis toute proche de Shibuya, de retour sur le boulevard, je croise quelques œuvres qui me font sourire.
Finalement, j’essaie un jeans. Un grand classique…quoi que…moi qui aime bien habituellement les tailles basses, je pense que j’ai pris la taille haute la plus ringarde du magasin…enfin tout est relatif!
J’ai trouvé sur un blog les jeans "fesses basses" en question!

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TÎma 13/02/2007 19:22

Moi, j'ai essayé pendant un moment de voit si c'était des photos de Julie dans le jean taille basse... et au bout d'un moment, j'ai vu que c'était juste des photos extraites d'un blog... Déçu! :)

Tu pourrais tenter de mettre tout ça à la mode en France, ça aurait sûrement du succès auprès de nos toujours plus nombreuses lolitas... :)

Sinon j'ai trouvé que les ibleums étaient chouettes!

Rem 12/02/2007 18:29

A quand les jeans fesses basses en france !!!!!

I. 12/02/2007 17:47

Superbes images ! Les Japonais semblent férus d'architecture minimaliste...;) D.