Les parents au Japon - 5 : Nikkō, Shibuya

Publié le par Julie W.

Nikkō (日光) signifie la lumière du soleil. Deuxième fois que je m’y rends, deuxième fois que le soleil n’est pas au rendez-vous. A 140 km au nord de Tokyo, ce site touristique est le plus visité des japonais, pour son parc naturel et une forte concentration de temples Shinto/bouddhistes.
On n'est pas arrivé à Nikko par le Shinkanzen!
Juste avant d’entrer dans la zone inscrite au patrimoine de l’UNESCO, on peut voir le Shinkyo Bashi, le pont sacré, en bois laqué de rouge. Très joli petit pont, même s'il ne permet pas de traverser la rivière : il faut payer pour aller dessus (ca doit porter bonheur) et faire demi tour face à la route!
Ce qui est plaisant lorsque l’on visite les sanctuaires et temples de Nikko c’est de se retrouver en pleine nature : dans une forêt de grands cèdres, des portes colossales, des temples et sanctuaires d’une décoration raffinée et surchargée.



Ces 3 singes sont très connus, les singes de la sagesse. Leurs petits noms : mizaru, kikazaru, iwazaru, ce qui signifie « je ne vois pas le mal », « je n’entends pas le mal » et « je ne dis pas le mal ». Si l’on respecte ces trois conditions, le mal nous épargnera. Il y a un petit jeu de mot car saru signifie aussi singe.



































Ces 4 monstres montent la garde de chaque côté des portes des sanctuaires.
Nous quittons les monstres et les grands arbres pour voir Shibuya by night et son carrefour qui grouille de monde !

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bédédazi 23/04/2007 04:12

Il y avait encore des travaux en décembre 2005.

Bédédazi 21/04/2007 16:12

Toujours de belles photos.
Lorsque j'ai visité Nikko, il faisait beau mais il y avait encore des travaux, et pour vous ?
En tout cas, c'est tellement chargé qu'il est possible de prendre une multitude de photos !

Julie W. 22/04/2007 03:36

Merci ! Non pas de travaux, cette année et il y a deux ans je n'en ai pas vu.