A voté !

Publié le par Julie W.

Aujourd’hui il n’y a pas qu’en France que l’on vote, il y a aussi les élections dans notre ku (à prononcer kou) c'est-à-dire notre quartier. Il y a 2 semaines, c’était les élections du gouverneur de Tokyo. Monsieur Shintaro Ishihara a été réélu avec seulement 51% des voix (oui je dis « seulement » car il y a 4 ans il avait obtenu 70% des voix !) avec une campagne principalement axée sur l’insécurité, notamment la menace que représente la criminalité d’origine étrangère (comme quoi la peur de l’insécurité fonctionne partout même dans la ville la plus sûre du monde) et sur l’identité nationale (salut du drapeau dans les écoles et chant de l’hymne national lors des cérémonies….ça vous rappelle quelque chose ?).
Qui a dit que 12 candidats c'était beaucoup??
En tous cas, il est temps que les élections se terminent car ici c’est pas la distribution de tracts sur le marché qui est d’usage mais la vocifération des noms des candidats dans des hauts parleurs placés sur des voitures décorées pour l’occasion à l’effigie du candidat (j’ai pas l’impression qu’il y ait beaucoup de contenu dans les slogans, mais des mots de politesse et le nom du candidat en boucle...). Le pic de pollution sonore a été atteint hier je pense, pas une seconde sans entendre des cris aigus et ce, du réveil (car ça réveille !) jusqu’au soir ! Comme vous pouvez le voir dans la petite vidéo, des pompom-girls « politiques » sont dans les camionnettes et saluent avec leurs mains gantées de blanc les passants qui n’en ont rien à secouer ! En France, je pense que les gugusses dans la camionnette se feraient rapidement insulter ou encore caillasser…ici personne n’a l’air de remarquer que ça hurle de tous les côtés ! Mes collègues m’ont quand même signalé que c’était assez « urusai » (bruyant). J’ai l’impression qu’aucun d’entres eux ne s’intéressent à la politique et qu’ils n’ont pas bien envie d’en parler.
La prof de jap, elle, m’a dit qu’elle avait voté jeudi car elle n’était pas présente sur Tokyo ce WE. Il n’y a donc pas de procuration ici mais la possibilité de venir voter au bureau de vote avant la date officielle des élections. Pratique. En revanche, elle m’a dit que comme cette année, aucune personne vraiment connue ne se représentait dans le quartier, elle avait voté pour la copine d’un ami. Rien au sujet de la politique. D’ailleurs je me demande s’il y a encore de la politique quand on voit que 49 candidats se présentent ! Et sinon elle est au courant un peu de ce qui se passe en France : Royalu-san est très jolie, fait très jeune pour son âge et a 4 enfants, alors que Sarukozy-san est vraiment très moche comparé à Shiraku-san qui lui était vraiment beau. OK !
Aujourd’hui mis à part l’annonce officielle de l’élection qui a été faite deux trois fois, plus aucune camionnette ne circule. Les stands de ravitaillement des pompomgirls (nous en avions malheureusement 2 pas loin de chez nous, les verts fluo et les blanc/rose) ont fermé boutique et ont même drapé les banderoles pour ne pas faire de publicité le jour de l’élection.

Publié dans Notre vie au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamadoliv 25/04/2007 09:46

nous aussi nous avons un sportif, la semaine derniere en Camargue Sarukosi-san chevauchait élegamment le cheval Univers (!! si, si ) en ayant eu la délicatesse de parquer les journalistes dans un tracteur qui le suivait. Ma foi ils se sont laissés faire.

Bédédazi 23/04/2007 04:19

Jouer au basket en costume-cravate, vachement pratique, bon il a tombé la veste (ça lui a au moins permit de lever les bras !).

Julie W. 24/04/2007 02:15

Résultat des votes sur Tokyo (http://www.aujourdhuilejapon.com/article.asp?IdArticle=1015)

sur 3680 inscrits, 2176 suffrages exprimés.
Nicolas Sarkozy 38,4 % (835 voix)François Bayrou 28,5 % (620 voix)Ségolène Royal 24,4 % (530 voix)Jean-Marie Le Pen 3,4% (75 voix)Dominique Voynet 2,3% (50 voix)
La droite est quasi à 70%! Je savais que traditionnellement les expatriés votent à droite mais lorsque j'ai vu la queue de jeunes à l'ambassade, j'ai vraiment pensé que cette fois la tendance serait inversée! Tout faux. Et d'où sortent ces 75 voix pour Le Pen ? Et l'extrême gauche ne figure même pas dans l'article...aucune trace de mon vote antilibéral ;)))