Le jour du coq (Tori no ichi)

Publié le par Julie W.

En novembre, dans un certain nombre de temples Shinto (généralement ceux dédiés au coq ‘otori-jinja’), de nombreux japonais viennent fêter le jour du coq (tori no ichi). Dans le vieux calendrier traditionnel Japonais (copié de celui des Chinois), les années, les jours et les heures sont représentées par 12 animaux suivant un cycle répétitif. Le coq est un de ces 12 animaux avec le rat, le boeuf, le tigre, le lièvre, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre (ou bélier ou mouton), le singe, le chien et le cochon sauvage (ça c’est pour les fans d’astrologie !). Cette année, il y avait 3 jours du coq, le 4, le 16 et le 28 novembre (et d’après la légende, lorsqu’il y a trois jours du coq dans l’année, la ville sera détruite par le feu !).










Cette fête traditionnelle attire les foules depuis l’ère Edo (vers 1700). Les gens viennent prier et acheter des râteaux (‘kumade’ en japonais, ce qui veut dire littéralement patte d’ours’) dans les innombrables stands tout autour du temple, dans le but d’amasser fortune et bonheur. Dans les dents du râteau on trouve quasiment tous les porte-bonheur qui existent au Japon : ‘Maneki-neko’ (le chat qui lève la patte), visage de femme, ‘daruma’ … (je ferai un petit article détaillant ces porte-bonheur que l’on retrouve de partout au Japon). 












Je ne sais pas si ces râteaux ratissent bonheur et prospérité à ceux qui les achètent mais en tout cas c'est vrai pour ceux qui les vendent : le prix dépend de l’ornement et de la taille du râteau pouvant atteindre 50 000 yens (plus de 300 euros) pour les plus gros. Et quand on sait que la tradition veut que l'on achète un râteau plus gros l'année suivante, les vendeurs n'ont pas de soucis à se faire pour leur avenir! Le tout petit qu’Olivier G. a acheté coûtait 5 000 yens. Mais en tout cas il règne une bonne ambiance dans le temple, où les vendeurs chantent une petite chansonnette à chaque râteau acheté (sûrement pour encourager le râteau à amasser encore plus de sous et de bonheur). On n’a pas très bien compris pourquoi Olivier n’avait pas eu sa chanson. Plusieurs hypothèses : on n’a pas les yeux bridés, le râteau était trop petit (autrement dit le vendeur n’avait pas eu assez de sous pour souhaiter à notre râteau d’en ratisser), le vendeur n’a pas eu envie de nous mettre mal à l’aise parce qu’on n’allait pas comprendre la chanson, on a choisi le seul vendeur qui ne savait pas chanter…

Un kumade rempli de maneki neko

La version plus kitch

La version plus américaine!!!



Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delf 13/12/2006 23:57

rhhhoooo! Ca a l'air bien sympa!! Y a pleins de trucs a manger on dirait!!!! Bon, j'identifie pas bien tout et je comprends pas bien ce qu'il disent les gens mais ca a l'air bien sympa!

FX 12/12/2006 08:50

Bon, moi je suis coq et pas peu fier ! Je ne vends pas de rateaux mais je vous offre volontier une petite chanson (française !!) :

http://www.pascalmathieu.net/article.php3?id_article=102

Julie W. 12/12/2006 14:59

En voilà un qui en profite pour nous faire de la pub...;)

Rem 11/12/2006 17:41

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, niveau "rateaux" je m'y connais lol, beaucoup plus qu'en pelles d'ailleur...

Enfin bon, vendredi soir à la soirée internat, la petite infirmière et la brésilienne elles non plus elles ne m'ont pas chanté de chanson pour le rateau ;o), peut être parce que je suis pas bridé va savoir...LOL

jerome 11/12/2006 14:42

Allez je veux être cette fois le premier à vous écrire...

Je vous félicite c'est un très bon blog et en plus ça permet de garder le contact...

Pour ma part, je finis (avec un peu de retard) et je suis en train de chercher du taf.... mais ici, coté boulot, c'est pas trop la fête... peut être à cause des élections! Vas savoir!

A plus

jérôme et sandrine

Julie W. 12/12/2006 14:58

Hello Jérôme, merci pour ton commentaire. Ca fait plaisir! C'est avec regret que nous n'assisterons pas à ta soutenance de thèse. En revanche s'il est possible d'avoir ton manuscrit je suis bien intéressée (si tu as un manuscrit dispo mais que tu ne sais pas comment l'envoyer, demande à Corine si c'est possible, c'est la reine des envois France-Japon!).Bises à vous deux